La sophrologie

Les origines

Créée en 1960 par un neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie s’inspire du yoga, de l’hypnose et du zen.

La sophrologie - Sandrine Pfoh

La sophrologie – Sandrine Pfoh

Le terme Sophrologie vient du grec sôs (harmonieux), phren (esprit) et logos (la science). C’est la science de l’esprit harmonieux.

Au début, la pratique de la sophrologie avait des objectifs purement médicaux. Ce n’est que dans les années 80 que d’autres praticiens ont commencé à s’y intéresser et à se servir de cette technique, ce qui a permis à la sophrologie de devenir une véritable discipline à part entière. Aujourd’hui, les 2 usages de la sophrologie sont :

  • usage thérapeutique
  • développement personnel.

La Sophrologie, c’est :

  • une méthode psychocorporelle (technique strictement verbale et non tactile) qui permet de retrouver un bien être au quotidien et de développer son potentiel. Il s’agit d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité.
  • une méthode de relaxation du corps et du mental qui vise à équilibrer le physique (corps), le psychique émotionnel (cœur) et le mental (esprit).
  • une Technique pour : accroître ses capacités d’écoute pour mieux comprendre, apporter de la détente, une meilleure respiration, des émotions positives, des sensations agréables, évacuer les excès de tension.
Calme

Zenitude

La sophrologie est accessible à tous, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. Ses exercices sont simples et faciles à exécuter.

Une séance se compose d’exercices de relaxation dynamique (mouvements doux associés à la respiration permettant une meilleure prise de conscience du schéma corporel dans un équilibre corps-esprit d’ôter les tensions) et d’exercice de relaxation statique où après avoir relâché mentalement les muscles du corps, il s’agit d’imaginer une situation relaxante (par la visualisation, il s’agit de mobiliser des vécus positifs). Avant et après la pratique, il y a un temps d’échange.

Entre les séances, il est important de s’entraîner (exercices au choix) afin d’en ressentir tous les bénéfices sur le long terme et de devenir autonome. L’entrainement permet de développer les ressentis et de développer l’autonomie.